Rechercher

Le Rognage ou le Tressage

Aujourd'hui, nous vous invitons à en apprendre plus sur les travaux en vert, car comme vous le savez on cultive la vigne tout au long de l'année. Pendant cette période de l'année (estivale), on voit apparaitre une forte croissance végétative de la plante. Afin de contrôler cette vigueur on peut pratiquer deux méthodes; le Rognage ou le Tressage. Zoomons sur ces deux approches très différentes.

Avant, une précision; ces techniques sont possibles uniquement sur un mode de conduite de la vigne sur fils de fer et piquets. (palissage)



Le Rognage : technique moderne

Il s'agit d'une technique qui consiste à couper (mécaniquement ou manuellement) toutes les extrémités des rameaux en croissance (apex) à la cime de la plante, ce que l'on nomme également l'écimage. Ainsi, le vigneron en utilisant cette méthode va concentrer la sève pour la fructification et l'alimentation de la baie au lieu du végétale, en améliorant l'ensoleillement et l'aération des grappes. En outre, elle permet de limiter le développement de maladies en évitant l'ombre et l'humidité. Il faut répéter cette opération plusieurs fois dans le mois.


Avant de poursuivre, nous aimerions avant tout revenir sur un élément important de la croissance de la vigne, l'apex car il s'agit de cette partie qui est coupée pendant le rognage. Elle joue un rôle majeur dans la croissance de la vigne en fonction des accidents climatiques. L'apex est :


L'apex : il s'agit de l'extrémité de la tige, un "radar boussole" pour la vigne qui va générer la multiplication des cellules et réguler la pousse. Il se déssèche et tombe naturellement en été lorsque la vigne à terminer son cycle végétale et se concentre sur ses fruits. Définition par Pur jus : Cultivons l'avenir dans les vignes" de Justine Saint-Lô et Fleur Godart.



Le Tressage : méthode ancestrale

Le tressage est une technique ancestrale, plus douce que le rognage qui consiste à enrouler les rameaux entre eux pour ne pas couper l'apex. Cette pratique permet de réduire la production d'entre-coeurs ce qui génère une plus grande aération de la plante, moins d'humidité, et ainsi une diminution du travail pour les enlever. On observera une maturité des raisins plus homogène car le fait de ne pas couper les apexs permet un arrêt de croissance plus précoce. En effet, la croissance des entre-coeurs va prolonger la saison et cette phase de croissance se fera au détriment de la maturité de la grappe.


La discorde entre la modernité et la tradition


Au domaine nous pratiquons le plus possible la technique du tressage car pour les biodynamistes l'apex est comme la tête pour l'homme, il s'agit de la mémoire. Elle représente toute la sensibilité de la plante et sera à l'écoute du climat, des maladies.. Si on lui coupe la tête cela va créer une désorientaion de ces cellules qui chercheront à compenser et à se reproduire ce qui entrainera une pousser des autres membres.


Finalement, on adaptera son choix en fonction de plusieurs paramètres : la vigueur de la plante, la croissance de la vigne, le travail du sol... Ces différents facteurs permettront de se décider quant au choix de la méthode car n'oublions pas, la biodynamie n'est pas le fait de faire pour faire mais de comprendre son environnement et de s'adapter à ce dernier, et non l'inverse.


A titre d'exemple un millésime comme 2021 où nous avions eu des épisodes de pluies très fréquente faisant monter la pression mildiou. A contrario, cette année on s'attend à avoir un été très sec. Le fait de choisir le tressage permettra de créer une masse végétale plus importante sur le haut qui donnera de l'ombre sur le rang à côté ce qui protégera les raisins et également la vie du sol des excès de chaleurs.





36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout